Réduire son stress avec les aliments, conseils

Les couleurs de la vie
Manger des aliments colorés

 

 

 

 

La manière dont vous mangez peut influencer votre niveau de stress.

Pensez à manger des aliments variés de toutes les couleurs.

 

 

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider!

 

  • Les glucides lents

Choisissez des glucides lents à chaque repas, ils augmentent votre taux de sérotonine, un neurotransmetteur anti stress qui vous apaise et vous prépare mieux au sommeil le soir. Les glucides lents sont les céréales complètes, les légumineuses, le pain complet, les fruits frais  peu sucrés ou cuits mais avec leur peau par exemple.

 

  • Les sucres rapides

Ils peuvent vous booster sur l'instant, en cas de stress aigu, mais si vous voulez lutter contre le stress à long terme, diminuez les glucides rapides à index glycémique élevé. Ils entraînent des variations de glycémie et d'insulinémie très préjudiciables au maintien d'un bien être tout au long de la journée et qui vous prédisposent à stocker du gras.

 

  • La vitamine C

Augmentez votre consommation de vitamine C par la prise de fruits frais peu sucrés ( surtout pas de jus de fruits et riches en fibres comme les oranges ou les mandarines ou le kiwi. Avant la réalisation d'une tâche complexe la prise de vitamine C a montré qu'elle augmentait la résistance au stress.

 

  • Les omega trois

Augmentez votre apport en oméga trois ( DHA et EPA) en mangeant plus de poisson gras comme le saumon, les sardines ou encore des noix. Si vous n'aimez pas ces aliments, vous pouvez prendre des suppléments d'oméga trois chaque jour sous contrôle médical. Trois cerneaux de noix de Grenoble dans la matinée et en fin d'après-midi sont des atouts santé; En plus de vous apporter des omega trois, elles ont un effet coupe faim et ont un fort pouvoir antioxydant.

 

  • Le magnésium

Augmentez votre apport en magnésium. Là encore, les noix sont intéressantes tout comme les amandes, les noix de cajou, les céréales complètes, les artichauts et les épinards, le chocolat mais attention au sucre rapide qu'il contient. Si vous préférez, n'hésitez pas à prendre un supplément de magnésium, de préférence associé à la vitamine B6 mais demandez conseil à votre médecin, aucun complément alimentaire ne devrait être consommé sans un avis médical.

 

  • Les produits laitiers
  1. Le petit lait contient du tryptophane qui se transforme en sérotonine, neurotransmetteur relaxant et apaisant. Pour être efficace, le petit lait doit être pris avec des glucides et sans autre protéine car celles-ci contiennent d'autres acides aminés qui sont alors en compétition avec le tryptophane.
  2. Les produits laitiers sont riches en calcium peuvent vous aider à dormir grâce à leur richesse en calcium. Celui-ci joue un rôle dans la sécrétion de mélatonine qui est l'hormone du sommeil. Si vous avez une intolérance au lactose, choisissez des laitages qui n'en contiennent pas, comme le lait sans lactose, les yaourts qui contiennent des bactéries qui permettent une meilleure tolérance au lactose et contiennent une enzyme, la betagalactosidase qui permet la digestion du peu de lactose contenu dans le yaourt.

Rappelons ici aussi que d'autres aliments sont source de calicum, les légumes verts, les légumnieuses, les algues.

 

  • La vitamine D

C'est une vitamine primordiale et il semble intéressant d'en parler ici. Bien que n'ayant pas un rôle direct sur le stress la vitamine D agit sur de nombreuses fonctions de l'organisme.

Les études montrent une action notamment sur l'immunité. Un manque de vitamine D peut entraîner de la fatigue, notamment par une sensibilité accrue aux infections et peut donc accroître par ce biais les sensations de stress.

Etant donné qu'une grande partie de la population est carencée en vitamine D, il est important d'avoir un apport optimal. En dehors d'une exposition solaire d'au moins 20 minutes par jour (ce qui est bien rare notamment en hiver), cet apport est difficile à réaliser sans une supplémentation médicamenteuse. 

Une étude conduite sur des vétérans aux USA souffrant à la fois de douleurs chroniques et de troubles du sommeil a montré qu'une supplémentation en vitamine D améliorait le sommeil. Bien dormir est favorable à la rédution du stress.

Les aliments qui contiennent de la vitamine D sont ceux qui en sont enrichis et aussi le saumon, le maquereau, la truite, le thon rouge, le jaune d'oeuf.  Les recommandations internationales des experts sont bien supérieures à celles faites par les autorités. N'hésitez pas à en parler à votre médecin.           

  • Les protéines

Les protéines et surtout les acides aminés essentiels qui les composent sont cruciales pour l'organisme. Elles ne peuvent être apportées que par l'alimentation.

 

L'ensemble des acides aminés est essentiel pour assurer le maintien idéal de la masse osseuse et musculaire, dont celle du coeur, la structure de nos organes, de la peau ainsi que la fabrication des hormones, enzymes corporels, neurotransmetteurs, dans l'immunité.

 

Elles interviennent dans tous les processus physiologiques, servent aussi de molécules de transport à d'autres éléments, bref elles sont indispensables à la vie. Au cours d'un régime ou de tentatives de restriction, si ceux-ci sont carencés en protéines et surtout en acides aminés essentiels, le corps va puiser dans ses réserves protéinés, donc ses propres tissus, pour effectuer toutes les missions qu'il a à accomplir.

 

C'est ainsi que les muscles vont être dégradés, puis les organes. La fatigue du corps qui va s'ensuivre va réduire notablement les possibilités de résistance au stress.

 

Il faut aussi se rappeler que les neurotransmetteurs ont pour précurseurs des acides aminés et si ceux-ci viennent à manquer la communication entre les neurones se fera mal.

Les émotions, les sentiments, la communication interpersonnelle, les fonctions cognitives, apprentissages sont dépendantes d'un apport idéal en acides aminés.

La pensée, l'esprit ont un support chimique et matériel!En cas d'anxiété, de dépression, de burn out, surveillez vos apports protéinés!              

 

  • Le thé vert et le thé en général, attention!

On attribue au thé vert de nombreuses vertus, notamment antioxydantes en raison notamment de sa teneur en catéchines et polyphénols. 

Un aliment antioxydant est toujours favorable à la résistance au stress qui est lui même "oxydatif" mais la vérité est que le thé contient de la caféine tout comme le café et peut être potentiellement excitant tout comme lui même si la quantité est moindre.

 

Quand on est très stressé mieux vaut être très vigilant avec la consommation de café et de thé! Il faut savoir aussi que le thé contrarie l'absorption du fer, ce qui peut être ennuyeux chez les femmes non ménopausées.

 

De nombreux autres facteurs interviennent également dans la résistance au stress, d'autres vitamines et minéraux ont une influence.

Le fait d'avoir une activité physique régulière et le maintien d'un mental optimal présentent un impact positif sur la gestion du stress mais le simple fait de suivre ces quelques conseils basiques alimentaires peut vous apporter du bien être.

Écrire commentaire

Commentaires : 0